La Vérité du Chronomètre

Michele-Moutondu-Rallye-Monte-Carlo-janvier-1977_2_1385_2048-930x1375.jpg

Michèle Mouton

L'histoire pourrait se résumer en quelques mots:
Sous le soleil du sud de la France, une jeune fille fait la connaissance d'un garçon. Il lui propose de l'accompagner sur un rallye automobile, puis de le seconder lors de ses courses. Le père de la jeune fille n'aime ni le garçon en question, ni voir sa fille relayée au rang de co-pilote : il lui achète une voiture et l'encourage à prendre le volant.
Elle deviendra une légende de la course automobile.

Rien ne destinait Michèle Mouton à la compétition. Née à Grace en 1951, elle aime la danse, le ski, et voudrait travailler dans le social. Comme beaucoup d'adolescents, elle apprend à conduire avec son père, au volant d'une 2 chevaux sur les petits chemins du domaine horticole familial. Rapidement, elle prend goût à la conduite, mais surtout à la liberté qu'elle représente.

Si elle y laissera une trace indélébile, c'est donc par hasard qu'elle arrive dans le monde de la course automobile. 

Lors d'un concert en 1973, elle fait la connaissance d'un jeune pilote amateur, Jean Taibi, et lui rend visite sur le rallye de Corse en tant que spectatrice. "Il ne s’entendait pas bien avec son co-pilote donc il m’a proposé de prendre sa place. Cela m'amusait et j'ai accepté de l'accompagner sur deux ou trois courses."

a120095h-930x620.jpg
Wf-vo-7jRwKdLcvyn4-FKg-930x695.jpg

Repérant chez sa fille l'étincelle du talent, le père de Michèle Mouton l'encourage à poursuivre, mais cette fois derrière le volant. Soldant les économies familiales, il lui achète une Renault Alpine A110 et constitue une écurie composée d'amis et de voisins. « Il m’a dit : ‘Je sais que tu aimes conduire. Je suis prêt à t’acheter une voiture de course et payer pour une saison. Si tu es assez talentueuse, tu devrais vite obtenir des résultats’ ». 

Un défi qu’elle relèvera sans peine : elle remporte le championnat de France féminin des rallyes en 1974 et 1975. Ne tardant pas à piloter avec les hommes, elle passe semi-professionnelle avec le groupe Elf, participe au championnat d'Europe des rallyes, et remporte le rallye d'Espagne en 1977. Elle décroche son premier contrat professionnel en 1978 avec Fiat, et remporte le Tour de France Automobile.

(Parallèlement aux rallyes, elle remporte aux côtés de Christine Dacremont et Marianne Hoepfner, les 24 heures du Mans 1975 dans la catégorie 1 601 à 2 000 cm3 .)

Je détestais quand un journaliste me demandait de sourire pour la photo à la fin d’un rallye. Je leur répondais : Ok, va chercher Blomqvist ou Mikkola, demande-leur de sourire aussi, et reviens vers moi

En 1981, un coup de téléphone venu d’Allemagne vient tout changer. Audi lui propose de disputer les Championnats du Monde de rallye, au volant de leur Quattro Sport, une bête de 300 chevaux aux quatre roues motrices, révolutionnaires dans le monde du rallye de l'époque.

18narxp8pbf0ojpg.jpg
michelle_mouton_audi_sport_002-930x587.jpg

Dès sa première année chez Audi, elle remporte, avec Fabrizia Pons en tant que co-pilote, le rallye de San Remo puis, l'année suivante, les rallyes du Portugal, de Grèce et du Brésil. Le titre de championne du monde lui échappe de justesse, mais la légende du Volcan noir est née : elle révolutionne la discipline en devenant la première femme pilote en WRC.

Une femme pilote, mais un pilote avant tout. 
"Je comprends pourquoi j’étais une attraction, étant la première femme dans les championnats. Mais je détestais quand un journaliste me demandait de sourire pour la photo à la fin d’un rallye. Je leur répondais : Ok, va chercher Blomqvist ou Mikkola, demande-leur de sourire aussi, et reviens vers moi ».

Interrogée sur le sujet, elle a déclaré n'avoir jamais souffert d'être une femme dans un milieu jusque là exclusivement masculin. "Évidemment, au début, on ne m'a pas prise au sérieux. Il n'est jamais agréable pour un homme de se faire battre par une femme, mais personne n'aime perdre, que ce soit contre un homme ou contre une femme. Il y a aussi la vérité du chronomètre. En rallye, tous les pilotes partent à égalité." 

HANNU MIKKOLA, MICHELE MOUTON, WALTHER RÖHRL AND CHRISTIAN GEISTDÖRFER, ACROPOLIS RALLYE 1984, WHICH SHE WO.jpg
1n.jpg

Michèle Mouton demeure la seule pilotE vice championne du monde de rallye.
En tant que manager général du WRC et présidente de la commission “Femmes en sport automobile (FIA)”, elle supervise aujourd’hui le milieu qu’elle avait jadis pris d’assaut.

MgZmspcmQfGYy8tyQW9GbQ-930x620.jpg
michele-mouton-vainqueur-pikes-peak.jpg
Personne n’aime perdre, que ce soit contre un homme ou contre une femme. Il y a aussi la vérité du chronomètre. En rallye, tous les pilotes partent à égalité.
Clara Lyachenko